D'ar Sadorn nav a viz Genver 2016

Demat d'an holl,

 

Ajout de la photographie de mariage de Denise Queffelec et Aristide ROGNAN le 11 avril 1950 adressée par son neveu Guy ROGNAN

Trugarez vras Guy

Cheun ar c'heveleg

 

___________________________________________________________________________________________________________________________

D'ar Yaou 8 a viz Here 2015.

Demat d'an holl

 

Cet été je suis allé à Cast voir Sylvie ROGNAN petite fille de Guillaume Queffelec

Sylvie est professeur de lettres, c'est elle qui m'a permis de présenter ici les photographies relatives à ses grands-parents maternels (ajout des paragraphes 2 et 3). L'article initial date du 6 novembre 2013.

Trugarez vras Sylvie

Cheun ar c'heveleg

 

Plan de l'article:

1) Lignée patri-linéaire de Guillaume dit "Laou bec du"

2) Photographies de famille et acte d'état civil

3) Fiche matricule et livret militaire de Guillaume

4) Les navires de guerre sur lesquels Guillaume navigua

5) Kervigen en Plomodiern

__________________________________________________________________________________________________________________________

1) Lignée patri-linéaire de Guillaume dit "Laou bec du":

 

Légende: ° = naissance, x= mariage, + = décès, # = date approximative

 

Sylvie ROGNAN fille de:

Denise Queffelec x Aristide Yves Marie ROGNAN (° 16/9/1929 à Plomodiern, x 11/4/1950 à Cast, + Denise 16/12/2013 à Cast, + Aristide 8/9/2014 à Cast) fille de:

Guillaume Queffelec x Marie LAGADEC (° 15/12/1892 à Ploëven bourg, x 28/3/1920 à Ploëven, + ?, engagé militaire, puis marin de commerce puis tient une mercerie et enfin crée une forge) d'où 3 enfants, fils de:

Guillaume Queffelec x Anne Marie GUIDAL (° 19/9/1867 à Plonevez Porzay, x 21/2/1892 à Ploeven, + 20/9/1905 à Ploeven, forgeron) d'où 7 enfants, fils de:

Alain Queffelec x Anne PERENNES (° 7/4/1832 à Plonevez Porzay Lauzent, x 18/6/1862 à Plonevez Porzay, + 12/2/1912 à Treboul, tisserand) d'où 9 enfants, fils de:

Jacques Queffelec x Anne BOSSENNEC (°8 messidor an XI à Plomodiern Lescobet, x 14/2/1830 à Plonevez Porzay, + 4/2/1875 à Plonevez Porzay Bolard, tisserand au manoir de Moëlien) d'où 11 enfants, fils de:

Alain Queffelec x Marguerite LE BRETTON (° 23/6/1762 à Plomodiern, x 9/5/1790 à Argol, + 9/12/1830 à Plomodiern Lescobet) d'où 8 enfants, fils de:

Yves Queffelec x Jeanne LE BILLON (° 4/1/1728 à Plomodiern, x 19/2/1748 à Plomodiern, + 25/6/1781 à Plomodiern Lost ar Choat) d'où 8 enfants, fils de:

Jean Queffelec x Marie BLAIZE (° 28/6/1706 à Cast, x 12/2/1725 à Plomodiern, + ?) d'où 7 enfants, fils de:

Jean Queffelec x Adelice LE BRONNEC (° #1670, x 29/2/1696 à Plomodiern, + ?, lui originaire de Cast) d'où 7 enfants, fils de:

? x ?

 

__________________________________________________________________________________________________________________________

2) Photographies de famille et acte d'état civil

 

Guillaume Queffelec:

DSCN2143

 

 

1920, le 28 mars mariage à Ploeven de Guillaume Alain Marie Queffelec et Marie LAGADEC:

DSCN2145

 

 

Guillaume savait parfaitement lire et écrire, il cherchait toujours à s'instruire.

Il s'est tout d'abord engagé dans l'armée la Royale, puis a fait la marchande.

Ensuite il s'est installé à Plomodiern où a il a tenu une mercerie, enfin Guillaume a créé une forge au village de K/vigen en Plomodiern.

Guillaume était forgeron comme son père et son frère Alain Pierre Marie.

Il avait souvent le visage couvert de fumée noire, d'où son surnom "Laou bec du".

 

Guillaume s'était acheté l'encyclopédie pratique de Mécanique et d'Electricité éditée chez QUILLET en 1930:

DSCN2187

 

DSCN2185

DSCN2186

 

 

 

La maison de ses parents, qui se trouve juste à la sortie de Ploeven en direction de Cast,

Guillaume Queffelec x Anne Marie GUIDAL (° 19/9/1867 à Plonevez Porzay, x 21/2/1892 à Ploeven, + 20/9/1905 à Ploeven, forgeron) d'où 7 enfants

DSCN2189

DSCN2190

 

 

1950 le 11 avril à Cast: mariage de Denise Queffelec avec Aristide ROGNAN:

 

Premier rang de gauche à droite:

Anne-Marie DORVAL (épouse de Yves RIOU tante maternelle du marié)

Guillaume Alain Marie Queffelec (père de la mariée),

Jeanne DORVAL (mère du marié, épouse de Yves ROGNAN) avec dans ses bras Patrick KERBAUL fils de sa fille Henriette x Paul KERBAUL,

Guy ROGNAN enfant blond, fils de Sébastien frère du marié x Marie Catherine FEREC. Guy m'a adressé cette photographie

Hervé MORO-MENTION de face (fils de Marie-Joséphine Queffelec x Eugène Jean Louis MORO-MENTION)

Hervé ROGNAN (fils de Yves x Marie BRELIVET)

A droite de la mariée, Aristide MARCHADOUR fils de Corentine ROGNAN x Corentin MARCHADOUR

Enfant PONT (famille du côté DORVAL)

Marie Louise MARCHADOUR (née en 1944) soeur du précédent future épouse de François CADEC 

 

Deuxième rang de gauche à droite:

En militaire Paul KERBAUL et son épouse Henriette ROGNAN soeur du marié

En costume plus clair couple inconnu ?

A droite la mariée, Henri ROGNAN (jeune frère du marié)

La dame en noir tout à droite Henriette ROGNAN (soeur du marié épouse de André PLANTEC, porte l'un de ses enfants dans les bras)

 

Troisième rang de gauche à droite:

Corentine ROGNAN soeur du marié avec son mari Corentin MARCHADOUR derrière elle, un peu caché

Yves ROGNAN et son épouse Marie BRELIVET

Sébastien ROGNAN (un peu de biais) et son épouse Marie Catherine FEREC (jeune femme au grand décolleté blanc)

A droite de la mariée, derrière et entre les jeunes gens d'honneur Madame Joséphine PONT (famille DORVAL, dont le fils est au premier rang, en costume clair entre les frère et soeur MARCHADOUR)

 

x 11 avril 1950 aristide rognan_denise queffelec

 

Acte de décès de Marcel Guillaume Marie Queffelec (° 13/5/1922 au bourg de Plomodiern, x célibataire, + 10/8/1973 à Brest).

Fils de Guillaume Alain Marie Queffelec x Marie LAGADEC, Marcel Guillaume Marie Queffelec avait été placé à l'Hospice de Lanmeur.

1973 décès de Marcel Guillaume Queffelec à Brest

 

___________________________________________________________________________________________________________________________

3) Fiche matricule et livret militaire de Guillaume

Matricule_1

Matricule_2

Matricule_3

Matricule_4

 

 

 

DSCN2146

DSCN2147

DSCN2148

DSCN2149

DSCN2150

 

DSCN2151

DSCN2152

DSCN2153

DSCN2154

DSCN2156

 

DSCN2157

DSCN2158

DSCN2159

DSCN2160

DSCN2161

 

DSCN2162

DSCN2163

DSCN2164

DSCN2165

DSCN2166

DSCN2167

DSCN2168

DSCN2169

DSCN2170

DSCN2171

 

DSCN2172

DSCN2173

DSCN2174

DSCN2175

DSCN2176

 

DSCN2177

DSCN2178

DSCN2179

DSCN2180

DSCN2181

 

DSCN2182

DSCN2183

DSCN2184

__________________________________________________________________________________________________________________________

4) Les navires de guerre sur lesquels Guillaume navigua:

 

1911, Le Gueydon:

 

 

Le Gueydon est armé au port militaire de Toulon en 1903. Il fait sa première campagne en Extrême-Orient. Il participe ensuite à la Première Guerre mondiale, faisant essentiellement campagne sur les rivages de l'Amérique du Sud et des Antilles.

 

En 1923, il subit une refonte à l'Arsenal de Brest et, en 1926, une autre à Toulon pour servir d'école de canonnage. En 1927, il remplace le Pothuau comme navire-école des canonniers. Il est rayé du service actif en 1935, et sert alors de ponton-caserne à l’École Préparatoire de la Marine.

 

Au début de la Seconde Guerre mondiale il était basé à Brest et sabordé le 18 juin 1940, la veille de l'entrée des troupes allemande dans la ville, puis en 1943, les Allemands, pour leurrer les observateurs de la RAF, le maquillent en faux Prinz Eugen. Il sera détruit lors de la prise de Brest.

 

 

CPA gueydon_2

 

CPA gueydon_3

 

CPA gueydon_4

 

CPA gueydon_5

 

CPA gueydon_6

 

 

De 1912 à 1914, le Danton:

 

Extrait WIKI:Le Danton a constitué le premier modèle de sa classe de navire, appartenant à la catégorie des navires de guerre dits pré-Dreadnought et succédant à la classe Liberté. Déplaçant 3000 tonnes de plus que ses prédécesseurs, ce bateau a été le premier de la marine française à utiliser des moteurs à turbines. Commandé en 1906, ce bateau était techniquement dépassé au moment de sa mise en service depuis l'élaboration par les Britanniques du HMS Dreadnought, mis à l'eau la même année, et qui devint le standard des cuirassés.

En mai 1909, pour le lancement du Danton, des manifestants socialistes empêchèrent sa mise à l'eau, qui finalement aura lieu le 4 juillet 1909. Il prit son service actif le 1er juin 1911 afin de se rendre au Royaume-Uni pour participer aux cérémonies de couronnement du roi George V. À son retour, le Danton fut assigné à la Première Escadre avec les premiers cuirassés-frères, post-Dreadnought, le Courbet et le Jean-Bart.

En 1913, le Danton, qui croise au large de Hyères, subit une explosion d'une tourelle de canons, tuant trois hommes d'équipage. Durant la Première Guerre mondiale, il sert dans la flotte de la Méditerranée afin d'assurer l'approvisionnement et de protéger de la marine austro-hongroise les troupes françaises. Le Danton, durant cette période, participa également, par sa présence près du détroit des Dardanelles, à bloquer le TCG Yavuz Sultan Selim turc en Mer Noire.

Le Danton, qui faisait route de Toulon à Corfou, en Grèce, a été attaqué par un U-Boot de la marine impériale allemande, le U-64, le 19 mars 1917, vers 13 h, au large des côtes de la Sardaigne. Deux torpilles ayant touché la coque par l'avant et par le milieu, le bateau a coulé en 30 minutes. Au moment de sa perte, différents rapports ont fait état que le commandant du bateau, le capitaine de vaisseau Delage, et de nombreux officiers n'ont pas tenté d'évacuer le navire. Les appareils électriques du bateau avaient été touchés ce qui a empêché la mise à l'eau des embarcations de sauvetage. Les pertes humaines ont été de 296 marins au total sur les 946 membres d'équipage et 155 passagers marins devant rejoindre leur navire en Grèce. 806 personnes ont été récupérées par le contre-torpilleur Massue aidé par le chalutier Louise-Marguerite certains récupérés après près de 7 h de nage.

 

 

 

Le Danton à la mer. Lors de la Première Guerre mondiale, il effectue l’essentiel de ses missions en Méditerranée:

CPA Danton_1

 

Le Danton quelques instants après son torpillage par l’U-Boote 64, le 19 mars 1917:

CPA Danton_2

 

 

Malgré son blindage et son cloisonnement intérieur, le cuirassé coule en s’inclinant sur bâbord:

CPA Danton_3

 

 

Le Danton chavire et sombre, mais une large partie de son équipage est sauvée. L’épave sera retrouvée en 2007:

CPA Danton_4

 

De 1914 à 1917, le d'Estrées:

Chantier de Rochefort, commencé : 03.03.1897, mis à flot : 27.10.1897, terminé : 1899, en service : 1899, retiré : 27.10.1922                            
Caractéristiques :  2 500 t ; 8 500 cv ; 95 x 12 x 5,4 m ; 8 chaudières Normand ; 2 hélices ; 21 nds ; 250 h.
Armement : II de 140  + IV de 100 + IV TLT.
 
Observations :  
 
1900 : armé pour essais
23.02.1900 : de Rochefort à Brest
06.1912-1914 : annexe de l’école navale
1914 : division de l’école de l’Océan, puis 2ème escadre légère en Manche
1915 : 3ème escadre au Levant ; Syrie, Turquie
30.04.1915 : arrive à Port Said pour la défense du canal de Suez
09.1915 : participe au sauvetage des Arméniens à Antioche
07-10.1916 : protection des paquebots des pèlerins d’Afrique du Nord vers La Mecque
1916 : protection de Djibouti contre les Ethiopiens
20.09.1916 : mission à Djeddah avec El Hadj et Orénoque
1917-1918 : Mer Rouge ; refonte à La Ciotat
1920-1921 : Extrême-Orient
1923 : condamné ; patache à Toulon.

 

D'estrées croiseur de 3ème classe

 

D'estrées croiseur de 3ème classe_2

 

 

 

__________________________________________________________________________________________________________________________

5) Kervigen en Plomodiern

 

Vue aérienne du village de Kervijen, la forge de "Laou bec du" se trouve en haut à droite au bord de la chaussée (voir flèche bleue):

Ty Laou Queffelec Kervigen Plomodiern_3

 

 

La maison dans laquelle se trouvait la forge de Guillaume est appelée dans le village de Kervijen "Ty Kefelec"

Ty Laou Queffelec Kervigen Plomodiern_1

 

Ty Kefelec se situe sur la droite de la chaussée lorsque l'on vient du bourg de Plomodiern, à l'entrée du village de Kervijen, photo datée de 2009:

Ty Laou Queffelec Kervigen Plomodiern_2

 

La plage de Kervijen en 2009, la baie de Douar an Enez y est magnifique (the child is Efflam ar C'heveleg with his mother):

BILD0152

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le marais entre le village et la plage: au bas du gorré un petit pont pour traverser le ruisseau puis,  à droite le sentier des douaniers, à gauche un chemin pour une petite marche sympathique qui vous ramène à Plomo. Photo de 2009:

BILD0151

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 6 novembre 2013,

La forge de Guillaume Queffelec est maintenant appelée "Ty Kefelec".

D'autres cas de maisons, de champs ou simples parcelles de terre, de lieux dits portent notre patronyme.

Cela apparait explicitement dans la thèse de M. Cornec sur la microtoponymie de Briec, j'en reparlerai dans un prochain article.

Si vous connaissez d'autres cas faites les moi connaître, je les partagerai avec vous sur ce blog.

Trugarez vras

Cheun ar C'heveleg

 

__________________________________________________________________________________________________________________________