D'ar Sadorn tri warn ugent a viz Genver 2016

Demat d'an holl

 

Mise à jour du 29/4/2017, ajout des paragraphes §3 et §4

 

Cet article pour présenter un deuxième cas de chanteur ambulant, celui de Yves Queffelec.

Il commença sa vie comme carrier à Gourin, s'y maria en 1877 et devint père en 1878.

Puis plus de trace de sa femme ni de sa fille.

La vie de Yves a t'elle basculé à leur disparition ?

En 1889, il se présente comme "chiffonnier" à Candé mais mendie sa pitance ce pour quoi il sera jugé et condamné (6ème condamnation).

En 1893, il est sans domicile fixe et erre toujours en mendiant à Argentré, il sera à nouveau arrêté, jugé et condamné le 22 juin à 3 mois de prison (7ème condamnation).

Yves est libéré le 16 septembre 1893

Le 15 octobre 1893, il est à nouveau dénoncé, arrêté, jugé pour vagabondage et mendicité à Le-Bourgneuf-La-Forêt, condamné à 4 mois de prison (8ème condamnation).

Yves est libéré le 3 février 1894.

 

Il décède en 1901 à l'Hospice de Candé (49) ville frontière entre la Bretagne historique et le Haut-Anjou à quelques centaines de mètres seulement de sa Bretagne.

A son décès il est dit veuf, sans domicile fixe, chanteur et voyageur ambulant.

 

Hospice de Candé

 

Cette vie d'errance est particulièrement difficile, jamais à l'abri des mauvais coups, suspect pour toute la population et cible privilégiée des forces de l'ordre.

La population, les forces de l'ordre et les juges unissent leurs efforts pour pourchasser et punir le vagabondage et la mendicité.

La vie de ces hommes et femmes en errance permanente est dure, dangereuse et souvent de courte durée.

 

 

Un article précédent encore plus documenté, relatif à Joseph Queffelec [Famille Pleyben K/gogan], décrit particulièrement bien ces difficultés.

Pour plus de précisions et lire cet article, cliquez sur le lien suivant: Joseph Queffelec chanteur ambulant

 

Si vous voulez en savoir plus sur ce blog, cliquez sur le lien suivant: Liste des articles du blog queffelec a-drak

 

_________________________________________________________________________________________________________________________

Plan de l'article:

 

1) Lignée patri-linéaire

2) Actes d'état-civil

3) Ecrou et jugement du 11 septembre 1889 Tribunal Civil de Segré

4) Ecrous et jugements des 22 juin et 5 octobre 1893 Tribunal 1ère Instance de Laval 

5) Fiche matricule de Yves Queffelec

6) Photographies de Candé

_________________________________________________________________________________________________________________________

1) Lignée patri-linéaire

 

Légende: ° = naissance, x = mariage, + = décès, # = date approximative

 

Marie Anne Queffelec (° 4/6/1878 à Lannuon en Gourin, x ???, + ???) fille de:

Yves Queffelec x Marie-Jeanne SAINT-JALMES (° 7/2/1850 à Gouezec, x 24/9/1877 à Gourin, + Marie-Jeanne ???, + Yves 7/5/1901 à Candé Maine et Loire, carrier, puis chanteur ambulant) d'où 1 enfant, fils de:

Hervé Queffelec x Marie-Jeanne LE DU (° 7/9/1827 à K/flous en Gouezec, x 19/5/1849 à Gouezec, + Hervé 14/3/1878 à Roslescuz en Gouezec) d'où 1 enfant, fils de:

Yves René Queffelec x Marie Yvonne LE YAOUANC (° 17 floréal an XII manoir de poul morgant en Saint-Thois, x 12/6/1826 à Gouezec, + Marie Yvonne 12/11/1870 à Gouezec, + Yves 8/6/1869 à Lescuz en Gouezec) d'où 4 enfants, fils de:

Jean Le Queffelec x Suze ou Suzanne COLLEAU (° 25/10/1770 à Kerloguen en Saint-Thois, x 4/2/1789 à Saint-Thois, + Jean à Prat pouric en Saint-Thois, + Suzanne 9/9/1829 à Saint-Thois) d'où 11 enfants, fils de:

Jean Le Queffelec x Françoise BRIAND (° 20/6/1745 à Merdy en Saint-Thois, x 26/2/1770 à Saint-Thois, + Françoise 6/4/1806 à Saint-Thois, + Jean 4/5/1823 à K/loguen en Saint-Thois) d'où 8 enfants, fils de:

Jean Le Queffelec x Catherine LE CAUGANT (° # 1702 à Saint-Thois, x 6/7/1730 à Gouezec, + Catherine 15/2/1769 à K/burit en Saint-Thois, + Jean 27/2/1777 à K/logan en Saint-Thois) d'où 7 enfants, fils de:

Guillaume x Anne LE GOURLAY (° #1670 à Pleyben , #1695 à Pleyben, + >=1726), fils de :

Guillaume x Anne PAIGE (° # 1639, x 27/11/1659 à Pleyben, + 19/3/1699 à Pleyben Manoir du Birit) d'où 7 enfants, fils de:

? x ?

 

A ce mariage "Maître" Louis Queffelec est témoin. Il est donc probable que cette famille soit liée à la famille des notaires (voir autre article de ce blog).

_________________________________________________________________________________________________________________________

2) Actes d'état-civil

 

Naissance de Marie Anne Queffelec fille de Yves Queffelec x Marie-Jeanne Saint-Jalmes (° 4/6/1878 à Lannuon en Gourin, x ??? , + ???)

Son père Yves Queffelec est dit "carrier"

1878 le 4 juin naissance à Gourin de Marie Anne Queffelec

 

 

Décès de Yves Queffelec le 7/5/1901 à Candé (49)

Yves Queffelec est dit veuf de Marie-Jeanne SAINJAME, chanteur ambulant, et n'a pas de domicile fixe "voyageur ambulant".

 

1901 le 7 mai à Candé décès de Yves Queffelec

_________________________________________________________________________________________________________________________

3) Ecrou et jugement du 11 septembre 1889 Tribunal Civil de Segré

 

Acte d'écrou du 11/9/1889 extrait du registre de la prison de Segré (Cote provisoire 9Y611)

Jugement rendu le 11/9/1889 par le Tribunal Civil de Segré (Cote 3U5/488)

On voit que c'est la 6ème condamnation d'Yves Queffelec, chiffonnier de son état.

Le prétexte est qu'il a été trouvé mendiant à Candé alors "qu'il existe pour cette commune un établissement public organisé afin d'obvier à la mendicité".

Punition: 15 jours de prison

IMG_5949

IMG_5950

IMG_5951

IMG_5952

 

 

_________________________________________________________________________________________________________________________

 

4) Ecrous et jugements des 22 juin et 5 octobre 1893 Tribunal 1ère Instance de Laval 

Registres d'écrou de la maison d'arrêt sous les numéros 5363 et 5454 (Cote 2Y47) et de la maison de justice de Laval sous les numéros 8286 et 8390 (Cote 2Y131)

Jugements rendus les 22 juin 1893 et 5 octobre 1893 par le Tribunal de première instance de Laval condamnant Yves Queffelec pour mendicité et vagabondage (Cotes U974-975).

 

 

Yves Queffelec est arrêté pour vagabondage et mendicité coup sur coup à Le-Bourgneuf-la-Forêt puis à Argentré autour de Laval:

Carte

 

 

 

22 juin 1893 Yves Queffelec est arrêté à Argentré:

IMG_5953

IMG_5954

IMG_5955

IMG_5956

IMG_5957

IMG_5958

5 octobre 1893 Yves Queffelec est arrêté à Le-Bourgneuf-la-Forêt:

IMG_5969

IMG_5970

IMG_5971

IMG_5972

 

 

IMG_5960

IMG_5961

IMG_5964

IMG_5965

IMG_5966

 

IMG_5967

_________________________________________________________________________________________________________________________

5) Fiche Matricule de Yves Queffelec:

 

Sa fiche matricule révèle 3 condamnations pour mendicité et/ou vagabondage, ce qui nous permet de situer Yves géographiquement:

le 11 septembre 1889 à Segré (entre Laval et Angers)

le 23 juin 1893 à Laval

 

 

 

FM Yves_1

 

FM Yves_2

 

FM Yves_3

 

FM Yves_4

 

 

___________________________________________________________________________________________________________________________

6) Photographies de Candé (49):

A la sortie de la ville, sur la route d'Angers, on peut voir l'ancien hospice Saint-Jean. Construit à partir du Moyen-Age, il est devenu depuis un hôpital local et une maison de retraite. La chapelle date du XIIème siècle et le logis, flanqué d'une tour d'escalier, du XVème siècle:

 

Hospice de Candé

Plan de Candé

Vieux candé

 

Arrivée du train à Candé début XXème

 

 

__________________________________________________________________________________________________________________________