D'ar Sadorn eizh warn ugent a viz Du 2015.

Demat d'an holl,

 

En 1932, à Vannes, une Queffelec représente la Bretagne à la cérémonie commémorative du rattachement de la Bretagne à la France.

A Vannes, 400 ans plus tôt, François 1er de Bretagne dit le Bien-Aimé (le papa d'Anne de Bretagne) dont la devise est « Sans souverain sauf Dieu", fatigué de voir ses chers Bretons se sacrifier sur les champs de bataille pour maintenir l'indépendance de leur royaume, signa le traité de rattachement de la Bretagne à la France.

Les cérémonies furent présidées par Edouard HERRIOT alors chef du gouvernement.

 

L'extrait de presse montre une photographie de Germaine Queffelec qui, bien que Reine du Cap, est bigoudène.

 

Je ne peux pour l'instant déterminer avec certitude la famille de Germaine Queffelec. Voici donc les 3 possibilités:

Germaine Queffelec née à Plogastel Saint-Germain le 22/7/1912 fille de Michel Queffelec x Louise KERDRANVAT [Famille Plovan K/ruen]

Germaine Queffelec née à Penmarc'h le 4/7/1911 fille de Henri Queffelec x Marie LE RHUN [Famille Briec Lisle]

Germaine Marie Louise Queffelec née à Plomeur le 10/1/1907 fille de Jean Queffelec x Marie Louise CABON [Famille Treguennec] 

 

Plan de l'article:

1) Extrait de presse

2) Extrait WIKI Edouard Herriot

__________________________________________________________________________________________________________________________

1) Extrait de presse

 

Capture_1

 

Capture

 

Capture_2

Capture_3

 

 

__________________________________________________________________________________________________________________________

2) Extrait WIKI Edouard Herriot

 

 

Édouard_Herriot

Édouard Marie Herriot, né le 5 juillet 1872 à Troyes (Aube) et mort le 26 mars 1957 à Saint-Genis-Laval (Rhône), est un homme d'État français, membre du Parti radical et figure de la IIIe République.

Ministre au sein de nombreux gouvernements, il présida la Chambre des députés, sous la IIIe République, puis l'Assemblée nationale, sous la IVe République. Président du Conseil des ministres à trois reprises, c'est une figure du Cartel des gauches, coalition gouvernementale et parlementaire des années 1920. D'autre part, il fut le maire de la ville de Lyon de 1905 à 1940, puis de 1945 à sa mort, en 1957.

En 1946, Édouard Herriot fut élu membre de l'Académie française.

__________________________________________________________________________________________________________________________