D'ar Sul pemp a viz Gouere 2015.

Demat d'an holl,

 

Ce message pour présenter Jérôme Queffelec, orfèvre de métier.

Jérôme est né le 20/4/1846 à Ergue-Gaberic au sein d'une fratrie de 6 enfants.

Son père est d'abord garçon meunier, puis meunier.

Les lieux de vie de cette famille sont nombreux: St-Thois, Coray, Ergue-Gaberic, Kerfeunteun...

 

Jérôme est bijoutier à 21 ans lors de son mariage le 3/8/1867 avec Marie Anne LE GAC à Quimper.

En 1868, sa femme Marie Anne Le Gac s'installe à Puteaux chez un membre de sa famille nommé Le Gac, elle y accouche de son premier enfant, une fille, Corentine née le 22/8/1868 à Puteaux. Le papa Jérôme est dit "absent pour son travail".

En 1869, ils s'installent tous ensemble à Ercuis dans l'Oise en Picardie.

Il travaille alors comme orfèvre dans l'usine du curé Adrien Céleste PILLON fondée en 1867.

Jérôme aura à Ercuis deux autres enfants Ernest né en 1869 et Alexandre Emile né en 1870.

Comme vous le verrez dans la suite de ce message, la société d'orfèvrerie d'Ercuis inaugure une boutique à Paris en 1880.

Or Jérôme aura une 3ème fils, Jérôme Marie Corentin Queffelec, né le 14/10/1879 à Paris 5ème.

Cela laisse à penser que Jérôme a été proposé pour aider à l'installation de sa société à Paris. Il aura donc participé à la fondation de l'établissement parisien.

Il décède brusquement à 40 ans le 14 avril 1886 à Paris 14ème au numéro 96 de la rue Didot.

Merci à Jérôme pour ce bel exemple de vie courageuse.

Trugarez Vras Jérôme

Cheun ar C'heveleg

___________________________________________________________________________________________________________________________

Remarque:  A ce jour 4 familles Queffelec ont séjourné en Picardie, voir autres articles de ce blog:

- Landrevarzec Manoir des Salles

- Saint-Thegonnec Rimpiriou

- Treguennec K/vaillant

- Pleyben Manoir du Birit.

___________________________________________________________________________________________________________________________

Plan de l'article:

1) Lignée patri-linéaire de Jérôme

2) Ernest Queffelec dit "meunier" fils de Jérôme

3) La société d'orfèvrerie d'Ercuis

4) Actes d'état civil

5) Les recensements

6) Photos d'Ercuis d'époque

__________________________________________________________________________________________________________________________

1) Lignée patri-linéaire de Jérôme

 

Légende: ° = naissance, x = mariage, xx = re-mariage, + = décès, # = date approximative

 

Corentine Queffelec x Alfred Ernest Louis CAMPEAUX (° 22/8/1868 à Puteaux, x  le 20/7/1929 à Paris 17ème, + ???)

Ernest Queffelec (° 4/8/1869 à Ercuis Oise, x célibataire, + 14/5/1887 à Albertville, peintre en bâtiment)

Alexandre Emile Queffelec (° 21/12/1870 à Ercuis Oise, x ???, + ???)

Jérôme Marie Corentin Queffelec (° 14/10/1879 à Paris 5ème, x sans objet, + 30/6/1895 à Paris 15ème au n°151 rue de Sèvres probablement à l'Hôpital Necker, demeurait avec sa mère au n° 18 boulevard Edgar Quinet le long du cimetière Montparnasse dans le 14ème)

 

Les 4 sont enfants de:

 

Jérôme Marie Queffelec x Marie Anne LE GAC (° 20/4/1846 à Ergué Gaberic, x 3/8/1867 à Quimper, + 14/4/1886 à Paris 12ème, bijoutier à Quimper, puis orfèvre à Ercuis-Oise et enfin à Paris) d'où 4 enfants, fils de:

Laurent Le Queffelec x Catherine BLEUZEN (° 23/3/1809 au Moguerou en Saint-Thois, x 17/11/1834 à Coray, + 26/5/1857 à Ty escop en Ergue Gaberic, meunier) d'où 6 enfants, fils de:

Jean Le Queffelec x Suzanne dite "Suze" COLLEAU (° 29/10/1770 à K/logan en Saint-Thois, x 4/2/1789 à Saint-Thois, + 28/12/1832 à Prat pouric en Saint-Thois) d'où 11 enfants, fils de:

Jean Le Queffelec x Françoise BRIAND (° 20/6/1745 au Merdy en Saint-Thois, x 26/2/1770 à Saint-Thois, + 4/5/1823 à K/logan en Saint-Thois) d'où 8 enfants, fils de:

Jean Le Queffelec x Catherine LE CAUGANT (° # 1702 à Saint-Thois, x 6/7/1730 à Gouezec, + 27/2/1777 à K/logan en Saint-Thois) d'où 7 enfants, fils de:

Guillaume Le Quevelec x Catherine LE SEACH xx Anne LE GOURLAY (° # 1670, x 29/9/1687 à Pleyben, xx # 1695 à Saint-Thois , + >= 1726 à Saint-Thois) d'où 1 enfants du 1er mariage et 9 enfants du 2nd mariage, fils de:

Guillaume Le Quevelec x Anne PAIGE (° # 1639, x 27/11/1659 à Pleyben, + 19/3/1699 à Pleyben Manoir du Birit) d'où 7 enfants, fils de:

? x ?

 

__________________________________________________________________________________________________________________________

2) Ernest Queffelec dit "meunier" fils de Jérôme

 

Ernest dit "meunier", est-ce un surnom de compagnonnage ?

Meunier est la profession de son grand-père Laurent Queffelec à Ederne en 1831, puis à Coray en 1834, puis à Ergué-Gaberic.

Lui, est peintre en bâtiment, il décèdera à Albertville le 14 mai 1887, soit 6 mois après son père. Il avait 17 ans:

 

1887 le 14 mai décès Ernest Queffelec dit meunier à Albertville

 

 

 

__________________________________________________________________________________________________________________________

3) La société d'orfèvrerie d'Ercuis (extrait du site "La Maison Ercuis")

 

1867, Adrien Céleste Pillon, curé du petit village d’Ercuis situé dans l’Oise à 50 km au nord de Paris, fonde une société «d’orfèvrerie artistique, émaux en relief, cuivrage, argenture, dorure et tréfilerie» qui se développe rapidement. Une cité ouvrière est construite et la main d’œuvre afflue:

 

Curé Pillon_1

 

1880, Ercuis ouvre une boutique à Paris et abandonne progressivement l’orfèvrerie religieuse au profit de l’orfèvrerie de table. Le village se développe considérablement autour de l’usine et de sa cité ouvrière.

Usine d'Ercuis

 

1886, Une convention est signée le 15 novembre entre l’Orfèvrerie d’Ercuis et Monsieur Georges Maës, manufacturier, qui introduit le poinçon Centaure jusqu’alors emblème de sa cristallerie de Clichy. Ce poinçon figure encore aujourd’hui sur tous les produits Ercuis.

 

Logo orfèvrerie d'Ercuis

 

1888, La société loue un immeuble au 64, rue de Bondy à Paris - actuelle rue René Boulanger dans le Xème arrondissement - destiné à la vente et aux activités commerciales. La fabrication du couvert se développe considérablement au côté des pièces d’orfèvrerie de table. L’hôtellerie devient une clientèle de première importance : Ercuis est présent dès le début du XXème siècle dans les grands hôtels de la Riviera et de la côte basque.

Orfèvrerie d'Ercuis à Paris

 

 

1908, Le 20 mai naît « La Société nouvelle de l’Orfèvrerie d’Ercuis », dont Monsieur Henri Maës, fils de Georges, est nommé Administrateur. C’est une période de croissance pour la marque qui s’exporte en Europe et sur le pourtour de la Méditerranée. Des travaux de restauration sont entrepris à l’usine, le parc de logement à Ercuis est étendu et une société de secours mutuel est créée pour les ouvriers.

Société nouvelle d'Ercuis

 

1919, Après le coup d’arrêt porté à la croissance par la Première Guerre Mondiale, la fabrication reprend dès 1919 à son rythme d’avant-guerre. La période entre les deux guerres est caractérisée par un grand élan créatif et par l’utilisation de la publicité comme outil de promotion. Les grandes expositions internationales de 1925, 1931 et 1937 favorisent un foisonnement de créations nouvelles, tant dans les formes que dans les matières, avec l’alliance de bois précieux et du métal.

Couverts d'Ercuis

 

___________________________________________________________________________________________________________________________

4) Actes d'état civil

 

1868, le 22 août naissance à Puteaux (92) de sa fille Corentine Queffelec:

1868 le 22 août N de Corentine à Puteaux 92-2

1868 le 22 août N de Corentine à Puteaux 92-1

 

1868 le 22 août N de Corentine à Puteaux 92-3

TD Naissance à Ercuis_2

 

TD à Ercuis en-tête

 

Naissance des deux garçons à Ercuis en 1869 & 1870:

TD Naissance à Ercuis_1

 

Transciption du décès de Ernest dit "meunier" Queffelec, décédé à Albertville le 14/5/1887:

 

TD Décès à Ercuis_1

 

 

Naissance de Jérôme Marie Corentin à Paris 5ème le 14 octobre 1879, son père est dit "orfèvre", la maman est "couturière":

1879 le 14 octobre à Paris 5ème N Jérôme Marie Corentin Queffelec

 

 

Décès de Jérôme à Paris 14ème le 14 avril 1886, il est dit "orfèvre": 

1886 le 14 avril à Paris 14ème décès de Jérôme Queffelec époux LE GAC

 

 

Décès de Jérôme Marie Corentin Queffelec le 30/6/1895 à Paris 15ème au n°151 rue de Sèvres probablement à l'Hôpital Necker.

Jérôme demeurait avec sa mère "couturière" au n° 18 boulevard Edgar Quinet le long du cimetière Montparnasse dans le 14ème:

 

1895 le 30 juin décès de Jérôme Marie Florentin Queffelec Paris 15ème

 

 

___________________________________________________________________________________________________________________________

5) Recensements:

On trouve la famille Queffelec/Le Gac dans les recensements de 1872 et 1876. Ils habitent rue du Puits du Val à Ercuis.

Au recensement de 1881 la famille est partie s'installer à Paris.

Recensement 1872 Ercuis_1

Recensement 1872 Ercuis_2

Recensement 1872 Ercuis_3

 

Recensement 1876 Ercuis_1

Recensement 1876 Ercuis_2

Recensement 1876 Ercuis_3

 

 

 

___________________________________________________________________________________________________________________________

6) Photos d'Ercuis d'époque

 

Jérôme et sa Marie Anne ont dû arriver à cette gare avec quelques baluchons: effets personnels, ustensiles de base, outils de bijoutier...:

CPA Ercuis avenue de la Gare

 

 

Leurs garçons Ernest et Alexandre Queffelec ont du aller à cette école primaire:

CPA Ercuis cour de la mairie et école

 

Les grandes églises picardes sont moins intimistes que les chapelles des villages de la paroisse d'Ergué Gaberic d'où Jérôme vient.

Celle d'Ercuis avait un clocher de pierre à l'instar de la chapelle bretonne.

 

 

CPA Ercuis église et la place

 

 

CPA Ercuis le château

 

 

__________________________________________________________________________________________________________________________