D'ar Sul tri warn ugent a viz Here 2016

Demat d'an holl

 

Mise à jour du 2 juillet 2017: ajout du §6

In "Comptes du Duché de Bretagne" collection "Sources médiévales de l'Histoire de Bretagne"

Après le décès du duc Jean II et pour son exécution testamentaire, un compte des dépenses a été établi.

Dans le Registre XXIV, article n°59 rendu à Vannes le 9 avril 1307, il est mentionné que 24 livres ont été créditées à Guillaume de Kenech Guillic.

Le plus lointain ancêtre connu de cette famille était Guillaume de Kene Quivilly écuyer dans la Compagnie de du Guesclin en 1370.

On remonte maintenant à une personne née vers 1280 soit probablement le grand-père de cet écuyer.

Mise à jour du 24 mai 2017: ajout du §5

 

Cet article pour présenter les de Quenech Quevilic issue de Bothoa seigneurs de K/scoadec, K/ingant, K/borgn, , Garzoles, K/audren et moult autres fiefs tenus par leur descendance.

On trouve mention de cette famille noble à partir du 14ème siècle dans les nobiliaires, les Montres, les aveux ou minus, les réformations de fouages, l'Histoire ducale.

 

Ce nom de famille est déjà étendu géographiquement dès le début du 15ème siècle.

On les trouve comme seigneurs, écuyers, magistrats, notaires royaux, douaniers, marins, laboureurs dans tout le Finistère (Quimper, Rosnoën, Le Faou, Brest, Carhaix, Plouezoc'h, Guimaëc, Plougasnou, etc...), le Morbihan (Gourin et son fief du Quillou, Vannes, Lorient, Plouharnel, etc...) et bien sur les Côtes d'Armor (Guingamp, Plonevez-Quintin et son fief K/borgn, Bothoa et son fief Garzoles, puis Plélauff, Plestin les Grèves, Lannion, Rostrenen, Sainte-Tréphine, Canihuel,  Saint-Gelven, Caurel, etc...

Certains ont dérogé et perdu leur rang. Il fallait bien survivre quand les revenus ne suffisaient plus à nourrir une famille.

"Perdre son rang, sa noblesse". Un noble déroge s'il se livre à des activités roturières réputées ignobles (activités «mécaniques», manuelles; commerciales de détail, agricoles en dehors de la réserve, du parc, du jardin d'agrément; sans oublier le crime (brigandage par exemple). Mais il existait des exceptions : le grand commerce maritime, notamment la traite avec les «isles»;  la verrerie, les forges, l'exploitation des mines. Des décisions       royales prévoyaient expressément la non-dérogeance en cas d'activités maritimes. Certaines provinces, comme la Bretagne, permettaient aux nobles qui avaient dérogés de retrouver leur ancien statut à l'abandon de leur activité non noble.

 

Ernest RENAN décrit merveilleusement ces familles nobles Bretonnes qui souvent, ont préféré mourir plutôt que de déroger.

 

Le prime ancêtre connu de la famille QuenechQuevillic est Guillaume de Quene Quivilly, archer dans la Compagnie de du Guesclin en 1356.

auray

 

L'un de ses descendants, Yves de Quenech Quivillic était en 1471 Sénéchal de Guéménée. Ci-après photo de la maison du Sénéchal à Guéméné-sur-Scorff:

maison-du-senechal-guemene-sur-scorff

 

Un autre descendant, Amaury de Quenech Quivilli, fut président de Bretagne en 1513, conseiller et ambassadeur de la Duchesse Anne de Bretagne dès 1493, docteur en Droit, procureur de Cornouaille, etc....

Ce patronyme assurément noble et d'ancienne extraction signifie le "tertre aux bécasses" , fief d'origine situé en Plounevez-Quintin (Côtes-d'Armor).

Il est similaire à d'autres patronymes comme par exemple celui de la famille franque d'ancienne extraction également les  "du tertre" dont le fief est à Boursin près de Boulogne sur Mer.

C'est à dire que le plus ancien porteur ne porte pas de patronyme qui lui soit propre mais porte celui du fief attaché à la famille de manière immémoriale.

En général une motte castrale depuis laquelle on imposait la pré-éminence de sa famille.

_______________________________________________________________________________________________________________________

Plan de l'article:

1) Tableaux généalogiques de la souche Bothoa

2) La difficulté de stabilisation de l'othographe de ce patronyme

3) Généalogies citant les de quenech quevilic

4) Autres sources

5) Insinuations écclésiastiques de Vannes (1784)

6) Comptes du Duché de Bretagne exécution testamentaire du duc Jean II (1307)

 

Pour en savoir plus sur le blog, cliquer sur le lien suivant: Liste des articles du blog Queffelec a-drak

_______________________________________________________________________________________________________________________

1) Tableaux géalogiques de la souche Bothoa

 

La généalogie de la souche Bothoa (fief de Garzoles) a été faite à l'aide des relevés des cercles et des documents numérisés aux archives départementales des départements du Finistère, Morbihan et Côtes d'Armor, des 4 ouvrages "les noms de famille et leur Histoire" de JY Plourin et P. Hollocou.

Le lien entre cette généalogie et celle des nobiliaires a été établi par l'acte de baptême ci-après:


Baptême de Jacques QuenechQuivilic le 17 février 1586 à Bothoa-Garzoles.

 

1586 N Jacob QuenechQuivillic à Bothoa Garzoles

 

Transcription de l'acte:

Moi Allano Dener ai baptisé Jacobus (Jacques) Quenechquivillic fils naturel et légitime de Yveno (Yves) Quenechquivillic seigneur temporel de Garzoles et Ludovice (Louise) Quenechquivillic sa femme. Parrain a été Jacobus Quenechquivillic, marraine Plessota (Plesou) Quenechquivillic. Fait le 17ème février 1586.

 

Pour notre bonheur Plesou Quenechquevillic est connue par ailleurs. Les nobiliaires la présentent comme épouse de noble Amaury LE GONIDEC de qui elle aura Pierre, Marguerite et Catherine LE GONIDEC. Elle est selon ces nobiliaires décédée en 1611.

La branche mère des QuenechQuevillic transmet le fief de K/borgn en Plounevez-Quintin, le porteur de ce titre est Pierre de QuenechQuivily époux de Louise DRAOULEN.

Louise Quenechquivilic est selon les nobiliaires la soeur de Pierre Quenechquivilic seigneur de K/borgn.

Yves QuenechQuevilic est quant à lui en 1586, seigneur du fief de Garzoles en Bothoa.

Le grand-père de Louise est Amaury de QuenechQuivilli, le plus titré et le plus célèbre de cette famille. Conseiller personnel de la Duchesse Anne de Bretagne, ambassadeur, docteur en droit et enfin, Président de Bretagne.

Cet Amaury de QuenechQuivilli se maria à Clémence de QuenechQuivilli, une lointaine cousine probablement de la Branche Garzoles.

Nous voyons donc que les mariages mixant les deux branches K/borgn et Garzoles sont récurrents. Or la consiguinité est très surveillée par l'église, il faut justifier d'une dispense d'ordre suffisant pour que le mariage "consanguin" soit autorisé.

Tout ceci pour dire, que les QuenechQuivillic ont donc su gérer des mariages mixant leurs deux branches sans pour autant braver les interdits ce qui signifie l'ancienneté de chacune des branches par ailleurs.

 

Carte de cassini: la terre de Garzoles est à mi-chemin entre les bourgs de Bothoa et Plounevez-Quintin:

 

Cassini garzoles

 

 

Les tableaux généalogiques:

Légende: En jaune sont surlignées les épouses de jeunes gens QuenechQuevilic, en jaune sont surlignées les époux de jeunes filles QuenechQuevilic.

° = naissance, x = mariage, + = décès, # = date approximative.

11 tableaux de format A3 ont été nécessaires pour décrire cette famille, leur architecture est présentée sous forme de "x" (croix)

 

Articulation La croix encerclée localise la page dans cette architecture.

 

 

Si vous souhaitez imprimer ces tableaux, faire un "clic droit" et enregistrer le document sur votre bureau, vous pourrez l'imprimer ensuite.

Tableau généalogique de Quenech Quevilic_0

Tableau généalogique de Quenech Quevilic_1

 

Tableau généalogique de Quenech Quevilic_2

 

Tableau généalogique de Quenech Quevilic_3

 

Tableau généalogique de Quenech Quevilic_4

 

Tableau généalogique de Quenech Quevilic_5

Tableau généalogique de Quenech Quevilic_6

Tableau généalogique de Quenech Quevilic_7

Tableau généalogique de Quenech Quevilic_8

Tableau généalogique de Quenech Quevilic_9

Tableau généalogique de Quenech Quevilic_10

 

 

______________________________________________________________________________________________________________________

 

2) La difficulté de stabilisation de l'orthographe de ce patronyme

 

Ce patronyme est à la fois complexe et rarissime.

Il fut déformé par les préposés religieux et civils de moult manières, et certainement mal prononcé par les familles elles-mêmes.

Des branches se sont éteintes par transmission d'un patronyme erroné faisant ainsi disparaître celui de leurs ancêtres. 

 

Dans l'ouvrage ci-dessous, l'auteur l'a trouvé écrit: Quènequevilly, Quenech'quivilly, Quenechquivillic, Kenkevillic, Quenechguilly, Kenivilic, Quenechbily, Quenepily, Quinqueville, Quinkevillic et même Terytrevilly.

En effet Quenech veut dire "tertre" en Breton (motte féodale).

Pour ma part je l'ai vu écrit: Quenech de Quillivic, Queneach, Quenech, ou simplement Quivillic, Quenechqueffelic, Quenechquefelique, Crechquivillic, Cracquivilliv, de Quenach Quivillic, Quenach de Quillivic, etc...

 

Procédures du roi Louis XII (roi de France de 1498 à 1515) épouse Anne de Bretagne à Nantes le 8 janvier 1499)

 

 

Procédures politiques Louis XII_1

Procédures politiques Louis XII_2

Procédures politiques Louis XII_3

 

 

Quelques exemples:

 

1679 le 5 février à Carhaix Saint-Tremeur naissance de Louise Crechquilicq:

1679 N à Carhaix St Tremeur Louise Crechquilicq

 

 

 

 

1685 le 7 mai à Carhaix Saint-Tremeur naissance de Françoise Guillemette Crechquivilli:

1685 N à Carhaix St Tremeur Françoise Crechquivili

 

 

1696 le 18 janvier à Bothoa mariage de Pierre Crecquefelicq avec Catherine POEZEVARA

1696 M à Plounevez-Quintin Pierre de CrecQuefelicq et Catherine Poezevara

 

 

1712, le ? janvier à Plussulien mariage de Jaquette Quenechquivilic avec ? LE BOURHIS

1712 Plussulien M Jaquette Quenech Quivilic

 

 

 

1774, le 8 décembre à Bothoa décès d'ecuier Pierre de Quenchquevili époux de Marie Le Roux:

1774 à Plounevez Quintin D Olivier Pierre Quenech Quevili

 

 

 

1793 le 17 juin à Sainte-Tréphine naissance de Marie-Catherine Quenechquefellic:

1793 N Sainte Trephine Marie Cath Quenecquefellic

 

______________________________________________________________________________________________________________________

 

3) Généalogies citant les de quenech quevilic

 

1461, le 3 mars contrat de mariage signé par Yves Quenechquivilly

Yves de QuenechQuivillic était en 1471 Sénéchal de Guéménée

Généalogie de Saisie de Kerampuil_1

 

 

Généalogie de Saisie de Kerampuil_2

 

 

Généalogie de Saisie de Kerampuil_3

 

 

 

 

 

1640, le 22 août Almaury de Quinetquivilly seigneur de Kerbougne (sic !) veuf de Hélène Le Vicomte, de Plounevez-Quintin:

Généalogie de Farcy_1

Généalogie de Farcy_2

Généalogie de Farcy_3

 

 

 

Françoise Quenechquivily épouse d'Antoine des Brosses:

Mère de Renée des Brosses épouse de Jacques Lantivy décédé le 18/5/1622

Généalogie de Lantivy_1

Généalogie de Lantivy_2

 

 1874 généalogie de la famille du Couëdic (in nobiliaire universel de France par M. de Courcelles):

Nobiliaire de France 1874-1

Nobiliaire de France 1874-2

Nobiliaire de France 1874-3

 

_______________________________________________________________________________________________________________________

 

4) Autres sources

 

Dictionnaire de la Noblesse Bretonne (1776)

 

Dictionnaire de la noblesse_1

 

Dictionnaire de la noblesse_2

 

Dictionnaire de la noblesse_3

 

 

Almanach des commerçants (1839), Quivilic avocat à Vannes:

de quenech quivillic avocat 1839_2

de quenech quivillic avocat 1839_3

de quenech quivillic avocat 1839_1

 

Almanach royal et national (1843): De Quennech Quivillic avocat à Vannes

 

de quenech quivillic avocat à Vannes_3

 

 

de quenech quivillic avocat à vannes_1

 

de quenech quivillic avocat à Vannes_2

 

 

Société d'émulation des Côtes du Nord (1908)

Société d'émulation_1

 

Société d'émulation_3

 

Société d'émulation_4

 

______________________________________________________________________________________________________________________

5) Insinuations écclésiastiques de Vannes, 1784

 

 

Ce registre contient la dispense de bans datée du 23 août 1784 pour le mariage qui sera célébré à Pluvigner le 31 août 1784,

entre Henri de Quenech Quivillic chevalier et seigneur de Garzoles et Marie Anne Chardevel dame de Chesnot

respectivement des paroisses de Plouharnel et Pluvigner

Henri est le fils de Guillaume de Quenech Quivillic x Catherine DERIEN, sieur et dame de Garzoles

Henri et Marie-Anne auront dix enfants, Henri finira chef de Bureau à la Préfecture de Vannes

 

BILD1617

 

 

Dispense de bans 23 août 1784_2

 

 

Dispense de bans 23 août 1784_3

 

 

______________________________________________________________________________________________________________________

6) Comptes du Duché de Bretagne exécution testamentaire du duc Jean II (1307)

 

 

"Comptes du Duché de Bretagne" dans la collection "Sources médiévales de l'Histoire de Bretagne", volume édité en décembre 2016

 

 

 

Après le décès du duc Jean II et pour son exécution testamentaire, un compte des dépenses a été établi.

Dans le Registre XXIV, article n°59 rendu à Vannes le 9 avril 1307, il est mentionné que 24 livres ont été créditées à Guillaume de Kenech Guillic.

Le plus lointain ancêtre connu de cette famille était Guillaume de Kene Quivilly écuyer dans la Compagnie de du Guesclin en 1370.

On remonte maintenant à une personne née vers 1280 soit probablement le grand-père de cet écuyer.

IMG_6620

 

IMG_6622

IMG_6621

 

______________________________________________________________________________________________________________________